Deux Frenchies trotting around the Globe

27 août 2008

Hard Rock Café Cologne

Sion_Hard_Rock

C'était en octobre dernier. Ma première Kölsch -une Sion- au Hard Rock Café de Cologne.

Hier soir, on y est retourné. C'était étrange. Même endroit. Même ambiance. L'impression que c'était hier, et pourtant un an s'est écoulé.

...comme une sensation de boucle bouclée...

Mais cette fois, quitte à honorer le fait d'être au Hard Rock Café, j'ai gouté pour la première fois et surement pas la dernière!!! aux nachos!! Franchement délicieux. Le tout accompagné d'une Sion Kölsch.

Petites Annonces :
To Mum. Tentée par un T-Shirt du Hard Rock de Cologne?

To You.
 Anything from Germany ?
To Dad. Don't worry everthing's gonna fit in the car boot !

Posté par globe traveller à 16:38 - Commentaires [3] - Permalien [#]


21 août 2008

Fischers Wein - Tag 1

Arrivée à 15h. Signature du contrat et remise des papiers administratifs.

15h17 Repas -gastrnomique- avec l'équipe. Puis c'est parti. Ce soir sera une grosse soirée. Avec un groupe de 90 couverts, il va falloir être prêt.

20h20 Appel en renfort des Spülers pour aider à la mise en place et réussite du service des 90 couverts.

20h22 On se fait tout beau pour apparaître en salle.

20h25 Au grand complet, on enfile nos gants, on est fin prêt.

20h28 Le Chef définit la fonction de chacun. Il prépare une assiette type. Ca devra être rapide et professionnel.

20h38 Sie haben abgerufen. C'est parti pour une valse d'assiettes qui se voient orner de légumes, de ragoût, de poulet, d'une sauce, et d'un brin de romarin. Dernière retouche faite à l'éponge et les voilà parties rejoindre leurs hôtes.

20h40 Chaque plat est prévu pour 25 assiettes. La symphonie est rythmée par "Mehr Gemüse", "Weniger Gemüse".

20h46 Das ist vorbei. Il n'y en aura pas assez pour les 90 assiettes de prévu. Après avoir raclé tous les plats et remis les assiettes à chauffer, voilà le Chef qui part à la recherche du système D.

20h50 Il revient avec de nouveaux légumes et du ragoût en rab, pas tout à fait les mêmes, mais ça fera l'affaire; de toute façon, on n'a pas le choix.

20h53 Le temps que les légumes et les raviolis (six végétariens parmi les 90 couverts) cuisent, les dernières assiettes se préparent et sont envoyées en salle.

20h57 Tout le monde est désormais servi.

21h00 Opération "90 couverts" réussie.

Inutile de préciser que pendant ces 40 minutes, les autres hôtes du restaurant ne se sont pas arrétés de manger. La cuisine est pleine. Pas le temps de souffler, c'est parti pour une longue soirée.

00h00 Le lave-vaisselle nettoyé et les couverts mis à tremper, on est fertig.

Prochain round vendredi.

Posté par globe traveller à 01:16 - Commentaires [1] - Permalien [#]

17 août 2008

Probetag : Spülerin

16h00 Fischers Wein Restaurant. Termin fixé depuis deux semaines.

15h50 Je suis devant -Pünktlichkeit ist wichtig-. Je me regarde une dernière fois dans la porte-vitrée, prend une grande aspiration et me lance.

Je découvre un restaurant, chic, cosy, sobre. La classe. Je me présente. "Oui, je suis là pour le poste de spülerin, oui Probetag, c'est ça, c'est moi. Guten Tag."

Présentation rapide de l'équipe : Frau Wolf -la spülerin-, Chris -l'apprenti chef-, Andrej -adjoint au Chef-, Eric -commis-, le Chef, la Patronne, ...

Je passe l'après-midi sous la tutelle de Frau Wolf, dame d'un certain âge dont l'accoutumance à la cigarette m'empêche de le deviner. Elle me montre les rudiments. Puis m'abandonne à Serge, un camerounais, spüler au Fischers Wein depuis quatre ans, qui y bosse deux fois par semaine.

La plonge, c'est le sale boulot d'été par excellence, mais là c'était plutôt l'excellence tout court. J'aurais pu plus mal tomber pour une première fois dans le monde de la restauration. Le Fischers Wein Restaurant est assez cher pour ne pas tourner à plein régime un samedi soir, c'est à dire que l'ambiance au sein de l'équipe est détendue, agréable même; que les gens en cuisine ne regardent pas de haut les spülers, d'ailleurs Andrej me l'a répété plusieurs fois "wir helfen gern".

22h23 Andrej arrive en cuisine, chargé de deux assiettes, me regarde "Bon Appétit" ...il y a des fois je m'en fous que les journées d'essai ne soient pas payées !!

Un samedi soir dans les coulisses d'un restaurant qui d'après ce que m'a dit Serge a été le meilleur restaurant d'Allemagne, notamment grâce à sa carte de vins. -je vous avais dit que j'aurais pu plus mal tomber!!-

23h00 Le Chef a l'air satisfait, mais il faut qu'il en parle à la Patronne. Réponse demain ou lundi. Croisez les doigts pour moi.

Posté par globe traveller à 01:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]

15 août 2008

Butterfly Effect

cartepostale

Il est 9h29. J'entends le cliquetis de notre boîte aux lettres qui m'avertit que le facteur vient de passer. Du courier. Une carte postale.

Et depuis, je me balade l'air de rien, le sourire aux lèvres, juste bien.

C'est fou comme un petit rien, une petite pensée peut vous illuminer une journée.

Je vais m'astreindre à en faire autant. Versprochen.

En attendant, je suis là jusqu'à fin août... il vous reste encore deux semaines pour faire rougir ma boîte aux lettres.

A vos plumes.

Pic by Garance Doré

Posté par globe traveller à 08:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 août 2008

"A totally purposeless idea, but a damn fine one !"

Après une soirée un peu trop arrosée, Tony Hawks se réveille et découvre en ouvrant les yeux un papier sur lequel est écrit:roundirelandwithafridge

"I hereby bet Tony Hawks the sum of One Hundred Pounds that he cannot hitchhike round the circumference of Ireland, with a fridge, within one calendar month."

Et ce papier -même s'il n'est pas très lisible- est signé.

Dès lors, le voilà parti sur le bas-côté des routes irlandaises, accompagné de son fidèle Mo Chuisneoir.

Aidé par son intervention sur les ondes de The Gerry Ryan Show, il va transformer son pari en un mois aussi cocasse que surréaliste et faire de ce réfrigérateur auto-stoppeur incongru un véritable héros populaire.

...pour en savoir plus, si vous aimez l'Irlande et que vous voulez la découvrir sous un nouvel angle -autobiographique- mais aussi protagoniste à part entière de ce road-trip hors du commun, n'hésitez pas.

Pour ma part, il m'accompagne dans les transports en commun, et encore cette après-midi, je me suis surprise à finir un chapitre, relever la tête, admirer le paysage et me croire en Irlande...

Posté par globe traveller à 19:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]


08 août 2008

Beijing_2008_by_Arend_van_Dam
Pic by Arend van Dam

Posté par globe traveller à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 août 2008

Verliebt in Efferen

On s'est rencontré un 1er Octobre. Sans précipiter les choses, on a appris à se connaître; à s'apprivoiser. Il était simple, schmucklos. Il avait déjà eu plusieurs histoires avant moi, mais était prêt à vivre autre chose.

C'était un marginal, mais pas asocial. Il avait ses principes, ses règles de vie, m'a fait redécouvrir les saisons, m'a montré comment profiter de chaque seconde, m'a instruit sa philosophie de Vie. Il était étudiant, mais il était différent. Pas häuslich, ni feierwütig. Gerade Ideal.

Lui aussi va me manquer. Je peux vous dire que j'en profite à fond de vivre chez lui. Il est ma bouffée d'air frais; mon oxygène. Ich bin verliebt; verliebt in Efferen.

Posté par globe traveller à 10:02 - Commentaires [1] - Permalien [#]

04 août 2008

20h10

8

Posté par globe traveller à 22:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 juillet 2008

Summer Refreshment

reissdorfUne bière en été, c'est comme un vin chaud en hiver. A chaque saison, sa boisson. Mais je ne suis pas là pour vous parler de vin chaud !

Revenons-en à nos houblons.

A Cologne, qui parle de bière, parle inévitablement de Kölsch. Et même s'il est vrai que dans notre vie saine d'étudiantes, la Kölsch nous a accompagnées tout au long de l'année, elle est sublimée par cette saison qu'est l'été.

A cette occasion, le magazine culinairement cocasse CHOW a établi la liste des 10 bières estivales sans lesquels votre été ne peut se savourer; avec en toute première position : La Reissdorf Kölsch !! 

Qui vous a dit quand Allemagne on ne savait pas profiter de l'été?
Cologne anyone?

Posté par globe traveller à 20:02 - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 juillet 2008

Boudu ! Ich werde euch vermissen !

Viva_Colonia

Posté par globe traveller à 20:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]